Education à la citoyenneté

Des demandeurs d’asile au Paul Héroult, pour la formation d’esprits éclairés.

Mardi 22 novembre, quatre demandeurs d’asile logés à Saint Michel de Maurienne sont venus à la rencontre d’une centaine d’élèves de 2nde, 1ère du lycée.

Loin de la politique, il s’agissait d’une rencontre humaine entre de jeunes Savoyards et des personnes qui n’ont pas eu d’autre choix que de fuir des situations insupportables dans leurs pays, et désormais demandent la protection de la France.

Cette rencontre avait pour objectif d’abord de permettre un dialogue enrichissant pour chacun des acteurs présents, ensuite d’offrir aux élèves une meilleure compréhension de ce qu’est la demande d’asile, enfin de faire réaliser qu’il existe une multitude de parcours différents.

Très impliquée dans l’organisation de cet échange, Mme Sabine Zanuttini, directrice de l'ADOMA, la structure d’accueil de Saint Michel de Maurienne, a effectué une présentation générale du droit d’asile en France puis une présentation plus spécifique du travail important de son centre avant que les lycéens, répartis par petits groupes, puissent poser leurs questions à leurs invités.

Ils furent aidés pour la traduction en anglais par Mme Ville-Léger, en arabe par M. Chafter et par le jeune Walid, traducteur au pied levé pour ses camarades. En effet, les intervenants sont originaires du Congo-Brazzaville, du Bengladesh et du Soudan, et si certains maîtrisent  tout-à-fait le français, d’autres sont encore en phase d’apprentissage.  Certains élèves et professeurs n’ayant pas cours à ce moment-là se sont également invités afin de bénéficier de cette occasion rare. Les échanges se sont poursuivis pendant trois heures sans que personne ne voit réellement le temps passer.   

A l’issue de l’après-midi, tout le monde a repris le cours normal de ses activités, mais un peu plus riche d’humanité.

M. Benjamin Debomy